Les muguets s'unissent aux jonquilles

  • Capitale : Édimbourg
  • Population : 5.254.800 habitants (2011)
  • Langue officielle : anglais, gaélique
  • Groupe majoritaire : anglais (98,84 %)
  • Groupes minoritaires : gaélique écossais (1,16 %)
  • Système politique: province administrative du Royaume-Uni (avec l'Angleterre, l'Écosse et l'Irlande du Nord)
  • Chef de l'état : souverain régnant
  • Chef du gouvernement : premier ministre britannique
  • Chef du gouvernement régional : First Minister

Drapeau moderne de l'Ecosse

Le drapeau moderne de l'Écosse

 

Drapeau traditionnel de l'Écosse

Le drapeau traditionnel de l'Écosse

La dévolution

Bibliographie

Afin de prendre les décisions au plus près des citoyens, le gouvernement et le parlement du Royaume-Uni ont transféré une partie de leurs pouvoirs auprès de l'exécutif (First Minister) et du parlement écossais (Scottish Parliament).

Les champs de compétences sont :

La santé, l'éducation et la formation, les collectivités locales, le social, le logement, les plans, le tourisme, le développement économique et l'assistance financière aux entreprises, certains aspects du transport dont le réseau routier écossais, les transports par bus et les ports, les lois et affaires intérieures dont la plupart des lois civiles et pénales, les poursuites pénales et les courts, la police et les pompiers, l'environnement, le patrimoine immobilier et naturel, l'agriculture, les forêt et la pêche, les sports et les arts, la statistique, les registres publics et les archives.

Le gouvernement

Depuis l'Acte d'union de 1707, l'Écosse fait partie intégrante de la Grande-Bretagne. Pendant trois siècles, les affaires intérieures étaient décidées à Westminster mais, depuis le référendum sur le Dévolution de 1997*, un gouvernement régional est à la tête de l'Écosse. Il remplace l'ancien ministre d'Etat pour l'Écosse auprès du gouvernement central à Londres.

Le gouvernement est issue du ou des partis ayant remporté les élections au parlement régional. Il élabore la politique et prépare les lois. Dirigé par un First Minister, il est formé de ministres ayant en charge les différents portefeuilles correspondant aux domaines de compétence régionale.

*mis en place le 1er juillet 1999

Le parlement

Le parlement écossais a de nouveau droit de siéger et a de larges pouvoirs dans les domaine de l’agriculture et de la pêche, du développement, de l’éducation, de la santé, de l’intérieur, et de l’industrie. Il est composé de 129 membres, un par circonscription et d'autres par région, mais tous équivalents. Le parlement écossais est aussi le corps législatif qui introduit les lois européennes dans la vie des Ecossais.

Contrairement à l'Assemblée galloise, le parlement écossais peut promulguer des lois et faire varier le taux de l'impôt. Le parlement de Westminster conserve dans son champs d'action exclusif les sujets constitutionnels, les relations internationales, la défense et la sécurité nationale, le système fiscal, économique et monétaire, l'immigration et la nationalité, l'énergie électrique, charbonnière, gazière et nucléaire, les marchés communs, le commerce et l'industrie, dont la compétitivité et la protection des consommateurs, certains aspects des transports dont le chemin de fer, la sécurité et les règles des transports, les lois sur l'emploi, la sécurité sociale, les jeux, la protection des données, l'éthique médicale, l'égalité des chances et, d'une manière générale, toute action concernant l'Écosse et qui affecte le Royaume-Uni.

Le système juridique, basé sur le droit romain, a toujours persisté, malgré la centralisation du pouvoir à Londres, dans un doit coutumier, et ce, pendant les trois cents ans de mise en sommeil du parlement écossais.

16 pairs, à la Chambre des Lords, et 72 membres, à la Chambre des Communes, représentent l'Écosse pour les affaires qui concernent le Royaume-Uni. Le parlement britannique peut voter des lois sur l'Écosse avec le conssentement du parlement écossais.

Les unités administratives depuis 2001

Les Autorités administrative de l'Ecosse depuis 2001
Cliquez sur la carte pour agrandir (ouvre une nouvelle fenêtre)

L'Écosse et l'Europe

L'Écosse est désormais engagée directement avec l'Union Européenne sur un grand nombre de sujets qui touchent la touche. Des représentant travaillent en étroite collaboration avec la UKRep auprès de l'U.E. afin de favoriser les intérêts écossais.

L'Écosse est membre de (les liens ouvrent de nouvelles fenêtres) :

  • REGLEG qui vise à donner un plus grand rôle aux régions qui ont un pouvoir législatif régional, au sein de l'Union européenne ;
  • CRPM qui unit des régions d'Europe dans l'exploitation et la mise en valeur des ressources maritimes et qui lutte pour le nivellement des disparités entre les régions périphériques et prédominante du continent européen. Il agit aussi pour une meilleur intégration dans l'UE ;
  • CdR qui conseille l'UE dans ses politiques impliquant des collectivités locales et régionales (4 membres et 4 suppléants) ;
  • CLRACE qui est la voix des régions auprès de la Commission européenne ;
  • CESE (2 membres) ;
  • Parlement européen (7 membres).